Tout sur l'immobilier à Tourcoing et alentours
Vendre un bien

Bien évaluer la fiabilité financière de votre acheteur pour une vente de maison à Tourcoing

Vente de maison à Tourcoing

Vous avez trouvé un candidat sérieux pour acheter votre maison ? Vous devez maintenant vous poser une question importante : a-t-il réellement les moyens de ses ambitions ? Êtes-vous sûr qu’avec lui, votre vente de maison à Tourcoing aboutira ?

Difficile de s’en assurer, toutefois vous pouvez augmenter vos chances de faire le bon choix en vous renseignant sur la fiabilité financière de votre acquéreur. Voici comment procéder, en trois points clés.

1) Gagnez du temps en vérifiant la stabilité financière de votre acheteur

Il vaut mieux procéder à vos vérifications avant la signature du compromis ou de la promesse de vente. Vous disposez heureusement pour cela d’un délai confortable de plusieurs mois pour votre vente de maison à Tourcoing. Renseignez-vous sur les délais de vente immobilière.

Signer le compromis ou la promesse de vente, c’est accepter en connaissance de cause le plan de financement de votre acheteur. Le souci, c’est que si ce plan n’aboutit pas (refus de la banque, par exemple), votre transaction sera annulée.

A partir de là, retour à la case départ. Vous devrez trouver un nouvel acquéreur, et attendre de nouveaux de longs mois avant de pouvoir (éventuellement) vendre.

2) Ayez de bonnes relations avec votre acheteur lors d’une vente de maison à Tourcoing

Cela fait déjà plusieurs fois que vous avez rencontré votre acheteur, lors de la prise de contact puis le jour de sa visite. Pendant ces entrevues, posez des questions anodines à votre futur acheteur, nouez des liens, établissez un climat de confiance.

Les gens détendus parlent plus ouvertement et facilement d’eux-mêmes et de leurs projets. Vous apprendrez ainsi des choses sur le milieu dans lequel votre futur acquéreur évolue, ses aspirations ainsi que son niveau de vie. Une façon de déterminer les candidats sérieux pour la suite de votre vente de maison à Tourcoing.

Bien sûr, la confiance est à double sens. Soyez donc aussi ouvert à votre interlocuteur que lui à vous.

Vente de maison à Tourcoing

3) Demandez – sans exiger – des preuves du plan de financement

Si votre acheteur a un plan préparé, il doit avoir les papiers pour le prouver. Il n’y a aucune honte ni aucune interdiction à les lui demander, alors faites-le. Sachez qu’il existe essentiellement deux moyens de financer une vente de maison à Tourcoing : le prêt immobilier ou la revente d’un autre bien.

Pour un prêt immobilier, l’acheteur a dû faire la demande auprès de sa banque. Demandez-lui une copie de la simulation faite avec son banquier ou par son courtier. Vous pouvez aussi lui demander s’il dispose d’autres aides au financement (prêt à taux zéro, prêt fonctionnaire…).

Pour un financement grâce à la vente d’un autre bien, demandez-lui de fournir le compromis de vente déjà signé et/ou un justificatif d’acompte.

Attention enfin à ne pas dépasser les bornes. Ne détruisez pas la confiance acquise en en demandant trop. Vous n’avez nullement besoin de voir des bulletins de salaires, par exemple, et cela risquerait d’être mal perçu.

Sachez maintenant que même si vous remplissez ces conditions, vous ne serez jamais certain que votre vente de maison à Tourcoing réussira. Malgré une bonne volonté et la préparation de votre acheteur, son plan peut ne pas aboutir. La banque peut retirer son prêt sans se justifier, ou la vente censée financer l’achat trop traîner.

Rappelez-vous qu’on ne peut pas tout savoir, et que la poisse, ça arrive. Et quand elle affecte un projet aussi exigeant en temps et en argent qu’une vente de maison à Tourcoing, il vaut mieux en savoir un max et se tenir prêt. Pour assurer vos arrières, vous pouvez passer par un agent immobilier. Il se chargera lui-même d’étudier et de suivre les candidats les plus stables financièrement.

Article écrit par:

Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer