Tout sur l'immobilier à Tourcoing et alentours
Louer un bien

Tout ce qu’il vous faut savoir avant de mettre en location un appartement à Tourcoing

Mettre en location un appartement à Tourcoing

Qu’il s’agisse de votre résidence principale ou non, vous souhaitez mettre en location votre appartement à Tourcoing ? Vous aimeriez vendre, mais le mieux serait de louer en attendant le bon moment ? C’est une bonne idée, d’autant que vous pouvez en tirer des avantages financiers sous forme de loyers. Sauf que la loi vous impose certaines règles, qui elles-mêmes nécessitent de faire des choix. Vous voulez savoir à quoi vous en tenir pour décider dans quel type de location vous engager ? Laissez-nous vous éclairer au sujet de la mise en location.

Quelques petites choses à savoir avant de louer

Faites un état des lieux avant de mettre en location votre appartement à Tourcoing

Avant de mettre en location un appartement à Tourcoing, il est essentiel d’en vérifier la bonne tenue. Afin de ne rien oublier, nous vous rappelons donc de contrôler :

  • son état général ;
  • la propreté des lieux : passez le balai et la serpillière (en effet, personne n’aura envie d’emménager dans un appartement envahi par la saleté ou les toiles d’araignées) ;
  • l’état du mobilier, si vous voulez le louer comme un meublé : en cas de meubles usés ou abîmés, n’hésitez pas à les faire remplacer ;
  • la présence de problèmes à corriger : cela peut aller du plus simple (fissure au plafond, verrous grippés, murs à repeindre etc.) au plus compliqué (dégât des eaux, installation électrique à mettre aux normes, etc.).

Rappelez-vous toujours que, quel que soit le type de location, la règle élémentaire est de fournir à votre locataire un logement décent.

Réagissez en cas de problème identifié

En cas de problème à régler avant de mettre votre appartement en location à Tourcoing, vous pouvez :

  • retrousser vos manches et intervenir vous-même pour tous travaux nécessitant peinture, passage d’enduit, coups de marteau ;
  • faire intervenir un spécialiste (à moins d’en être un vous-même) pour tout ce qui touche à l’eau (robinetterie et plomberie), au gaz ou à l’électricité.

Dites-vous que toute amélioration de votre logement peut augmenter sa plus-value :

  • Les aménagements : par exemple, vous constatez sur le marché local que les mezzanines sont très recherchées. Vous pourriez recourir à des travaux pour en installer une, afin d’attirer davantage de candidats. Assurez-vous juste que leur coût reste abordable.
  • L’amélioration de la performance énergétique : un logement est un investissement sur le long terme. Pour séduire et faire monter les enchères, vous pouvez installer des équipements à économie d’énergie ou améliorer l’isolation thermique des lieux.

Toute rénovation ou amélioration est bonne à prendre. En effet, avant de louer (comme pour vendre), vous devez réaliser des diagnostics immobiliers obligatoires. Ils seront à présenter aux futurs locataires.

Mettre en location un appartement à Tourcoing

Ce qu’il faut prendre en compte avant de mettre en location un appartement à Tourcoing

Pour mettre en location un appartement à Tourcoing, il existe deux types de location, pour des durées variables.

Les différents types de locations : quels sont-ils ?

  • La location nue : il s’agit de la location d’un logement vide. Elle doit respecter la loi du 6 juillet 1989 sur les rapports locatifs. Le bail est de 3 ans, renouvelable par reconduction tacite.
  • La location meublée : location d’un logement avec un minimum de meubles. Ce minimum doit respecter la liste fixée par le décret du 31 juillet 2015. Elle n’est pas soumise à la loi de 1989, mais est encadrée par la loi Alur depuis 2014. Le bail n’est que d’un an, renouvelable par reconduction tacite. Si vous louez à un étudiant, il tombe à 9 mois sans reconduction tacite.

Concernant la colocation : il s’agit d’une location classique, simplement partagée entre plusieurs locataires. Vous avez le choix entre un bail unique ou un bail par locataire. Consultez le site de la Fnaim pour plus d’informations.

La résiliation du contrat locatif : comment ça se passe ?

Quand un locataire veut donner congé, son préavis légal est d’un mois. En revanche, les choses sont différentes pour un bailleur. Rappelez-vous que si vous voulez mettre en location un appartement à Tourcoing, pour donner congé à un locataire, vous devrez respecter 6 mois de préavis.

Vous ne pouvez donner congé que si :

  • vous souhaitez habiter dans le logement, vous ou un membre de votre famille ;
  • votre locataire manque de respect aux règles de bienséance ou de voisinage (tapage, dégradations etc.) ;
  • vous avez l’intention de vendre.

Mettre en location un appartement à Tourcoing

Les questions autour de la fiscalité et des moyens financiers

Mettre en location un appartement à Tourcoing n’est pas sans conséquence. Vous devez prendre en compte :

Le régime fiscal

  • La location nue est soumise à l’impôt sur les revenus fonciers (formulaire 2044 de déclaration des revenus fonciers). Ces revenus correspondent aux loyers bruts perçus par an (moins les provisions pour charges).
  • La location meublée est assimilée à une activité commerciale. Les revenus locatifs sont soumis au régime d’imposition des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Suivant vos revenus, choisir le statut LMNP (loueur meublé non professionnel) ou LMP (loueur meublé professionnel) offre des avantages fiscaux différents.

Vous êtes également éligible à trois autres régimes fiscaux :

  • micro BIC ou micro foncier (suivant location meublée ou nue) ;
  • régime réel simplifié ;
  • régime normal.

Suivant le montant de vos revenus, chacun vous propose des avantages fiscaux différents.

Le montant du loyer

Pour mettre en location un appartement à Tourcoing, vous devez fixer le montant de votre loyer en fonction du marché immobilier local. Il faut étudier les prix pratiqués en ville, plus précisément dans le quartier, ainsi que pour ce type d’appartement.

A vous de décider comment vous souhaitez recevoir vos mensualités, par chèque ou virement.

Enfin, toute révision du montant du loyer (prévue par une clause ad hoc du bail) se fonde sur l’indice de référence des loyers (IRL) publié par l’Insee.

La taxe sur la plus-value

Lors d’une vente, les bénéfices que vous tirez de la vente constituent une plus-value. S’il s’agit de votre résidence principale, cette plus-value vous revient telle quelle, sans taxation intermédiaire.

Maintenant, admettons qu’au lieu de vendre tout de suite, vous choisissez de mettre en location votre appartement à Tourcoing. Par définition, si vous louez votre propriété, celle-ci ne peut plus être votre résidence principale… Et vous tombez sous le coup de la taxation sur les plus-values. C’est une chose à savoir avant de mettre en location, car la perte financière sèche peut s’avérer importante. A vos calculs !

Vous êtes prêt à louer ? Pas si vite ! Renseignez-vous avant sur les responsabilités d’un propriétaire bailleur et de son locataire.

Article écrit par:

Avatar

Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer