Tout sur l'immobilier à Tourcoing et alentours
achat immobilier à Tourcoing
Acheter un bien

Comment booster vos chances d’obtenir votre crédit immobilier ?

Pour acheter le logement dont vous rêvez, vous avez besoin d’un plan de financement en bonne et due forme. Celui-ci s’appuiera très certainement sur un prêt immobilier, dont l’obtention peut s’avérer difficile au regard des exigences des banques. Alors, comment augmenter vos chances de convaincre votre établissement de prêt, et ainsi garantir le bon déroulement de votre projet d’achat immobilier à Tourcoing ? On vous donne quelques précieux conseils.

Préparez avec soin votre demande de crédit pour votre achat immobilier à Tourcoing

Dans le cadre d’une demande de crédit pour votre achat immobilier à Tourcoing, vous devez remettre à la banque un dossier circonstancié. Celui-ci doit être complet afin de permettre au banquier d’étudier votre situation personnelle et professionnelle. Sur cette base, il décidera ou non de vous prêter la somme demandée. Préparez votre dossier bien en amont de votre acquisition en réunissant les documents qui suivent :

  • Pièce d’identité ;
  • Justificatif de domicile datant de moins de trois mois ;
  • Si vous achetez en couple : livret de famille ou de mariage, attestation de PACS ;
  • Trois dernières fiches de paie (ou, si vous n’êtes pas salarié, tout document équivalent : bilan comptable, attestation d’allocation chômage, etc.) ;
  • Justificatifs de revenu(s) complémentaire(s) éventuels ;
  • Deux derniers avis d’imposition ;
  • Trois derniers relevés de compte bancaire ;
  • Tous les documents relatifs au bien que vous souhaitez acheter (compromis ou promesse de vente, contrat de réservation…).

Vous pouvez transmettre votre dossier de demande à plusieurs banques en même temps. Ainsi, vous multipliez vos chances de trouver le bon interlocuteur !

Lissez votre profil emprunteur

Une banque qui prête de l’argent prend un risque. Le but, pour elle, c’est donc de réduire ce risque au maximum. Pour lui faciliter la tâche, vous avez tout intérêt à lisser votre profil emprunteur de manière à montrer que vous gérez vos finances de façon raisonnable. Par exemple : pas de découverts bancaires au cours des derniers mois, un minimum d’épargne mensuelle, pas d’achats compulsifs, etc.

Pour donner toutes ses chances à votre achat immobilier à Tourcoing, prenez de « saines » habitudes quelques mois avant votre demande de prêt. Le simple fait de mettre en place un virement automatique vers votre livret A montrera que vous êtes capable d’économiser un peu d’argent chaque mois. Cela contribuera à rassurer votre banquier.

Faites le point sur vos éventuels crédits en cours

Vous avez des crédits en cours ? Ils seront plus ou moins bien perçus en fonction de leur nature :

  • Un prêt auto est courant, donc peu problématique.
  • Un crédit à la consommation tend à être mal vu. Mieux vaut le solder avant de déposer une demande (si c’est possible, bien sûr).
  • Un emprunt immobilier en cours (pour un précédent achat immobilier à Tourcoing ou ailleurs) peut être bien vu, en fonction de votre projet. Par exemple, si vous souhaitez investir dans le locatif, la banque appréciera de voir que vous remboursez votre premier crédit sans faute. Dans ce cas de figure, ce sera donc un avantage !

achat immobilier à Tourcoing

Réunissez les fonds pour servir d’apport personnel

L’apport personnel est demandé par la plupart des banques. En général, il s’élève à 10 % au moins du montant de l’acquisition. Cette somme vise à couvrir les frais annexes à votre achat immobilier à Tourcoing : frais de notaire, assurance emprunteur, etc.

Vous avez tout à fait le droit de mettre davantage d’argent sur la table, par exemple 15 ou 20 %, dès lors que vous disposez des fonds nécessaires. Plus l’apport est important, plus vous pouvez espérer négocier de bonnes conditions d’emprunt.

Valorisez la stabilité de votre emploi et de vos revenus

Vous ne l’ignorez pas : pour emprunter, une situation professionnelle stable est préférable. Le profil idéal est une personne embauchée en CDI ou travaillant dans la fonction publique. Heureusement, vous n’êtes pas fichu si ce n’est pas le cas ! Simplement, vous devrez utiliser des arguments plus rigoureux pour convaincre votre banque. Et notamment jouer sur votre ancienneté et vos perspectives d’évolution.

Article écrit par:

Avatar

Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer