Tout sur l'immobilier à Tourcoing et alentours
Acheter un bien

Les 12 questions cruciales à se poser pour réussir un achat immobilier

achat immobilier à Tourcoing

On n’achète pas un logement à la légère. Quel que soit votre projet, c’est une décision qui aura des conséquences sur des années. Il y a donc bien des questions que vous devez vous poser pour réussir votre achat immobilier à Tourcoing. Ça tombe bien, nous avons réuni les 12 interrogations les plus fréquentes. Grâce à elles, vous trouverez les meilleurs conseils pour votre premier achat immobilier.

1) Si vous êtes locataire, devriez-vous continuer à louer au lieu d’acheter ?

Pensez à la rentabilité sur le long terme de votre achat immobilier à Tourcoing. Acheter un bien vaut-il mieux que continuer à louer votre logement actuel ?

Il est fort probable que vos loyers actuels soient moins élevés que les mensualités que vous devrez payer à la banque, pour rembourser votre emprunt immobilier. Faites bien vos comptes avant de décider.

Bon à savoir : lorsque votre bailleur mettra votre logement en vente, en tant qu’occupant, vous aurez la primeur pour l’acheter.

2) Disposez-vous de revenus suffisants ?

Pour un achat immobilier à Tourcoing, il faudra donc probablement emprunter. Dans ces conditions, il faut que vous jouissiez d’un niveau de vie suffisants. Vous devez pouvoir continuer à vivre un train de vie décent tout en payant vos mensualités de remboursement.

Réfléchissez donc bien à cela lorsque vous constituerez votre plan de financement.

3) Avez-vous suffisamment épargné ?

Pour constituer votre budget d’achat immobilier à Tourcoing, il faudra aussi que vous ayez suffisamment épargné. Pour demander un emprunt à la banque, il faudra déjà fournir un apport personnel estimé à 10 % du montant de votre achat. Vous pouvez aussi proposer un apport supérieur (jusqu’à 20 %), ce qui vous permettra de négocier les taux d’intérêt.

Bon à savoir : dans certains cas, la banque peut accepter de vous prêter de l’argent sans apport. Vous êtes par exemple trop jeune pour avoir épargné, ou bien vous êtes un client de confiance.

4) Jusqu’à quel montant pouvez-vous emprunter ?

Si vous voulez avoir une idée précise de la somme dont vous pourrez disposer pour un achat immobilier à Tourcoing, faites une simulation auprès de votre banque. Généralement, le taux d’endettement est de 33 %.

Ce taux est calculé sur la base de vos revenus, c’est pourquoi plus ces derniers sont élevés, plus le taux le sera aussi.

5) Pouvez-vous bénéficier d’une aide pour votre achat immobilier à Tourcoing ?

Des aides à l’acquisition viennent compléter votre prêt immobilier :

  • Si vous êtes primo-accédant (vous achetez votre résidence principale) ;
  • Ou bien si vous voulez louer ;
  • Cela dépend également du type de logement (s’il est ancien, vous pouvez disposer d’une aide à l’amélioration des performances énergétiques) ;
  • Enfin, pensez aux dispositifs de défiscalisation mis en place par le gouvernement.

6) A quels frais supplémentaires vous attendre ?

Pour un achat immobilier à Tourcoing, n’oubliez pas de compter :

  • Les intérêts pour votre crédit immobilier ;
  • L’assurance emprunteur obligatoire ;
  • Les frais de garantie (caution et hypothèque exigées par la banque) ;
  • Aussi, les honoraires du notaire (dont la présence est indispensable pour légaliser votre vente) ;
  • Les frais de dossier ;
  • Attention à prendre en compte les travaux éventuels si vous comptez acheter un logement ancien.

achat immobilier à Tourcoing

7) Dans quel genre de logement investir ?

Vous savez combien vous pouvez investir dans votre achat immobilier à Tourcoing ? Adaptez votre recherche en fonction de vos moyens. Il serait inutile de chercher un pavillon si vous n’avez de quoi payer qu’un appartement deux pièces.

Songez aussi à l’avenir : voulez-vous fonder une famille ? Dans ce cas il faut privilégier l’espace. Petit conseil également : songez à votre plus-value à la revente dans les années à venir. Achetez un bien dont la valeur grandira au fil des ans.

8) Où devriez-vous acheter ?

De la même manière, l’emplacement influencera votre choix pour un achat immobilier à Tourcoing. En centre-ville, la flambée des prix ne vous permet d’acheter qu’un logement de faible superficie. Or suivant votre projet, il vous faudra peut-être voir les choses en grand.

Cela dit, dans l’optique de réaliser des bénéfices à l’avenir, songez qu’un logement bien situé gagnera rapidement de la valeur. A vous de voir ce que vous préférez, suivant votre budget et votre projet.

9) Faut-il acheter neuf ou ancien ?

Cela dépend autant de vous que de vos moyens (plus de détails sur les différences « neuf contre ancien » dans notre article).

Si vous préférez le charme de l’ancien, et si vous voulez acheter moins cher, dites-vous que ce n’est qu’une impression. L’ancien implique forcément des travaux de rénovation ou de réparation. A vous de voir si acheter n’implique pas de lourds travaux, qui vous reviendraient au final plus cher que d’acquérir un logement neuf !

En revanche, si vous achetez neuf (en VEFA), vous aurez un bien moderne et aux normes. Mais vous n’aurez aucune visibilité tant que le bien ne sera pas terminé !

10) Sous quels délais pourrez-vous acheter ?

La recherche pour un achat immobilier à Tourcoing peut prendre du temps, quelques semaines à plusieurs années. Une fois le vendeur trouvé, vous signez un compromis ou une promesse de vente. A partir de là, un délai légal de trois mois environ vous sépare de la signature de l’acte définitif.

Pour un achat en VEFA, vous signez un contrat de réservation, mais l’attente peut durer moins ou plus d’un an le temps de finir la construction.

11) Négocier le prix de vente est-il possible ?

A vous de voir avec le vendeur. Cela dépend grandement duquel de vous deux est le plus pressé. Si c’est vous, vous ne serez pas en position de négocier. Mais si le vendeur cherche rapidement à s’en séparer, vous pourrez plus facilement négocier.

Enfin, si le logement est surévalué par rapport au marché, cela vous donne un avantage supplémentaire pour négocier.

12) Et si vous renoncez à acheter ?

Vous pouvez vous retirer de la vente, à condition de le faire dans les limites du délai prévu par l’avant-contrat. Il existe également des clauses suspensives, qui annulent la transaction dans le cas où l’une ou plusieurs des conditions mentionnées n’étaient pas respectées. Enfin, après signature de l’acte final, un vice caché est un bon argument pour tout annuler.

Si ces questions ne vous ont pas permis de trancher, que diriez-vous de chercher conseil auprès d’un agent immobilier ?

Article écrit par:

Avatar

Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer